Fertil-Plan > Et ensuite?

Et ensuite?

Un grand nombre de patientes pensent être fertiles quels que soient leur âge, leur état de santé, l’éventuel traitement médical suivi. Dans notre centre, nous nous retrouvons parfois face à des situations dramatiques qui auraient pu être évitées si la patiente avait reçu l'information et les conseils adéquats quelques années plus tôt

Une approche spécifique comme Fertil-Plan, menée par des spécialistes de la fertilité, s’avère utile pour accompagner les patients, voire leurs médecins (généralistes et spécialistes), dans la prise en charge des pathologies systémiques qui peuvent nuire à la procréation. Si le temps presse, ou que la situation du patient risque de devenir irréversible, il existe différents moyens de préserver son potentiel reproductif, tels que la congélation des ovocytes ou du sperme.


 

Choisir le bon moment pour stopper sa contraception

L'avis remis au terme du bilan de fertilité permettra à certains couples de planifier l’arrêt de leur contraception, en fonction du nombre d’enfants désirés.

Choisir le bon moment pour stopper sa contraception

L'avis remis au terme du bilan de fertilité permettra à certains couples de planifier l’arrêt de leur contraception, en fonction du nombre d’enfants désirés.


Les recommandations reprises dans le tableau ci-dessous seront nuancées en consultation, en fonction des informations récoltées propres à chaque couple.

 

A quel âge faut-il commencer sa famille pour réaliser son projet ?

 


Realizing a desired family size: when should couples start? Habbema JD et al., Hum Reprod. 2015 Sep; 30(9):2215-21. 
 


Préserver sa fertilité

Cette possibilité s'offre aux patients dont la fertilité pourrait être menacée, par exemple si leur couple n’est pas encore constitué ou s’il existe des obstacles insurmontables pour réaliser à court terme leur projet parental. 

Préserver sa fertilité

Cette possibilité s'offre aux patients dont la fertilité pourrait être menacée, par exemple si leur couple n’est pas encore constitué ou s’il existe des obstacles insurmontables pour réaliser à court terme leur projet parental. 



Chez la femme

La congélation des gamètes féminins (ovocytes) permet d’une certaine façon "d’arrêter le temps" (en tout cas s'agissant du vieillissement ovarien).

La fertilité diminue avec l’âge, c'est une donnée universelle et interculturelle. La baisse de la fertilité est liée à la fois

  • à l’appauvrissement progressif des ovaires en ovocytes (qui aboutit, à terme, à la ménopause), et

  • à la diminution progressive, dès 32 ans, de la qualité ovocytaire (qui s’accélère après 37 ans).

Le recours à la PMA, par exemple, ne compense pas l’effet de l’âge.

Ceci nous amène à proposer à certaines patientes qui approchent de l’âge où la fertilité commence à diminuer, sans avoir la possibilité de concrétiser leur projet parental, d’effectuer un prélèvement d’ovocytes. Le nombre d’ovocytes à collecter et le type de traitement à mettre en place pourront être envisagés dans le cadre d'une prise en charge de type Fertil-Plan.


Chez l'homme

Dans certaines conditions bien spécifiques, le patient peut solliciter une congélation de sperme. Le déclin de la fertilité avec l’âge étant beaucoup moins rapide, et plus progressif, que chez la femme, cette possibilité sera discutée en fonction des facteurs de risque liés à l’âge du patient.